L’histoire du club

Un club historique de la région de Cognac

La première salle d'escrime ouvre à Cognac le 1er janvier 1893, 35 rue Magdeleine, présidée par Georges Boisnard et sous la direction du Maître d'arme M. Orgebin. Toutefois ce n'est qu'à partir de 1911 que le Cercle de l'Epée de Cognac prend forme, inaugurant la pratique des trois armes (fleuret, épée et sabre) sous l'impulsion de Paul Firino-Martell, premier président de l'association, accompagné de plusieurs membres fondateurs et de James Hennessy à qui est accordée la présidence d'honneur du club. L'association est officiellement inscrite au Journal Officiel le 14 février 1912, débutant ainsi l’histoire du Cercle de l’Epée. Il s’agit aujourd’hui de l’une des plus anciennes associations encore en activité dans la ville de Cognac, formant les jeunes cognaçais à l’escrime depuis plus d’un siècle.

Un club formateur ouvert sur le monde

En un siècle, le Cercle de l’épée de Cognac a formé de nombreux escrimeurs de haut niveau à l’exemple de Georges Henocque, qui obtient le titre de Champion de France avant de remplacer Maître Bardou-Jacquet en 1939 au poste de maître d'armes.
A partir des années 1950, le Cercle de l'Epée parvient à se développer en s'ouvrant à l'international. Le club accueille notamment des escrimeurs étrangers mais aussi des maîtres d'armes hongrois Bella Balogh et Bella Milka. Cette ouverture se poursuit notamment en 1952 avec la venue de la sélection espagnole aux trois armes à Cognac dans le cadre de la préparation des Jeux Olympiques d'Helsinki (Finlande) se déroulant la même année. Des liens avec l'Espagne se nouent alors. Une délégation du Cercle de l'Epée se rend notamment à Valence en juin 1956 pour participer à la troisième semaine sportive de Valencia et décroche la coupe. En 1965, Marc Bardou-Jacquet est sélectionné en équipe de France pour participer au Championnat du monde d'escrime se déroulant à Rotterdam (Pays-Bas).

Championnat d'europe escrime vétérans 2019

L’organisation de grandes compétitions, un élément important de l’ADN du club

Depuis plusieurs décennies, de grandes compétitions nationales et internationales sont organisées par le club. La plus emblématique est le Challenge Michel Firino-Martell, du nom du fils du fondateur qui fut président du Cercle de l’Epée durant l’entre-deux-guerres. Cette compétition, créée au début des années 1980, s’est imposée comme l’une des principales compétitions de fleuret à l’échelle nationale avant de devenir un challenge international regroupant l’élite du fleuret européen à partir de 1986, et ce jusque dans les années 1990. Cette tradition d’organisation de grandes compétitions se poursuit par l’organisation au Complexe des Vauzelles de Châteaubernard d’épreuves du circuit national élite mais aussi en 2017 des Championnats de France vétérans à l’épée et en 2019 de l’organisation des Championnats d’Europe vétérans aux trois armes, réunissant plus de 1 000 escrimeurs venant de tout le continent.